La Cayenne Itinérante

« une autre idée du Compagnonnage… »

La Cayenne Itinérante est née en 2004 de la rencontre de plusieurs Compagnons charpentiers, couvreurs et plombiers ayant quitter la Fédération Compagnonnique des Métiers du Bâtiment ou l’Association Ouvrière des Compagnons du Devoir.

Chez tous ces Compagnons le constat est le même : Les grandes institutions qui se disent représenter aujourd’hui  le « Compagnonnage » en France à force de compromis, de réformes imposées par la nécessité absolue d’obtenir des subventions de fonctionnement des pouvoirs publics, ces institutions, aussi prestigieuses soient elles, s’éloignent irrémédiablement de l’essence même des valeurs du Compagnonnage.

Quand une association possède plus 4000 salariés pour organiser la formation de milliers de jeunes les valeurs d’entraide, de fraternité, pour ne citer qu’elles ont bien du mal à rester à la surface… Quand il faut assurer un chiffre d’affaires en millions d’euros, alors on n’hésite pas à aller chercher de nouveaux métiers, pour s’assurer le bénéfice du financement de la formation professionnelle des régions, on n’hésite pas à incorporer contre toute attente les jeunes filles mélangées au jeunes garçons... quitte à revoir au passage tous les rituels ancestraux transmis depuis des siècles par des hommes de métiers pour des hommes de métiers. Alors autant d’ailleurs recruter des métiers mieux adaptés à la gente féminine !!! (car en France et dans le monde, il y a finalement « assez  peu » de jeunes filles désirant devenir Charpentier ou couvreur)

Toutes ces dérives stratégiques ont profondément modifié la vie du Tour de France et de facto l’esprit dans lequel les jeunes évoluent et voyagent. Une très large majorité des Compagnons sédentaires ne cautionnent pas ces orientations et se sont donc détournés de la vie des maisons, des jeunes itinérants et donc ne font finalement plus de Compagnonnage… C’est en cela que nous proposons de revenir aux fondamentaux du Compagnonnage à la Cayenne Itinérante puisque totalement libéré des contraintes des objectifs financiers, nous n’avons « simplement » plus qu’à transmettre à nos jeunes les valeurs, et les enseignements reçus pour que la chaîne ne soit jamais rompue ! Oui il est encore possible de faire autrement, il est encore possible de faire un Compagnonnage différent.

actualitésHistoireLes MétiersLa Cayenne ItinéranteLe Voyage
bbcLes Compagnonsrecrutementafcoboismanifeste